Emploi

Addictions et arrêt de travail

Mise en ligne 05/03/2019

Comment les addictions se développent-elles quand on est arrêté ? Comment empêchent-elles le retour à l’emploi ? Appel à témoignages.

100 000. C’est le nombre de décès dits « évitables » entraînés par la consommation de substances psychoactives en France. C’est-à-dire des substances qui agissent directement sur le cerveau comme l’alcool, le tabac et toute autre forme de drogue.

Le ministère de la Santé précise que l’addiction se caractérise « par limpossibilité répétée de contrôler un comportement et la poursuite de ce comportement en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives ».

Jeux
En plus des addictions aux substances psychoactives, il faut aussi considérer les addictions dites comportementales comme la dépendance aux jeux, par exemple. Les addictions constituent dans notre pays comme dans tous les pays du monde un enjeu de santé publique majeur, aux implications sanitaires, médicales et sociales lourdes pour nos sociétés.

Arrêts de travail
Un aspect de ces addictions est souvent négligé. Il concerne les dépendances qui interviennent lors d’un arrêt de travail. A l’occasion d’un accident du travail, d’une maladie professionnelle ou d’un accident de la vie. Ou d’une période de chômage. Peu de données ont été récoltées sur le sujet, fondées sur le vécu des victimes, déplorent les pouvoirs publics. La Fnath a ainsi répondu à un appel à projet lancé par le ministère de la Santé et l’Assurance maladie. Elle propose une campagne à destination des personnes en arrêt de travail de longue durée et des personnes au chômage.

Retour à l’emploi
Les périodes sans activité sont susceptibles de provoquer ou de renforcer tous types d’addictions. Ces dernières peuvent malheureusement entraîner de nombreuses difficultés sociales et familiales, sur la santé. Elles risquent donc de compliquer le retour à l’emploi. Afin de recueillir le témoignage des personnes concernées, l’association a mis en ligne un questionnaire, avec l’aide d’acteurs qui interviennent dans les domaines de l’emploi et des addictions. Le questionnaire est confidentiel. Et il suffit de 10 minutes pour le remplir. Objectif : identifier le lien entre la perte et/ou l’éloignement de l’emploi et l’addiction.

PLuton
© lapencia - stock.adobe.com

// A LA UNE

Mise en ligne 17/10/2019

Alstom : la Fnath saisit la CEDH

Mise en ligne 15/10/2019

Lubrizol : l’Etat est dans le déni

// Tous les emplois

Accédez à tous les articles

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact