Actualités

Affections psychiques : l’arbre qui cache la forêt

Mise en ligne 21/01/2018 Santé et travail Chiffres

Plus de 10 000 affections psychiques au titre des accidents du travail et près de 600 au titre des maladies professionnelles ont été reconnues en 2016, souligne une étude de la branche AT-MP. Ces chiffres ne cessent d’augmenter : « la progression était d’environ 10 % par an de 2011 à 2014, de 5 % en 2015 pour ralentir à 1 % en 2016 ». Mais ils représentent l’arbre qui cache la forêt selon la Fnath. Elle estime que les données officielles restent sous-évaluées par rapport au nombre de personnes concernées. « L’Assurance-maladie a validé 50 % des demandes de reconnaissance en maladie professionnelle et 70 % des demandes en accident du travail ». L’association soutient la proposition de loi déposée par des députés de la France Insoumise de faire reconnaître le burn-out en maladies professionnelles.

Photo : crédit © logo téléchargé sur Ameli.fr

// A LA UNE

Mise en ligne 17/06/2018

Dépendance 2019

Mise en ligne 16/06/2018

Logement : "100 %" à Paris

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 11/06/2018

Qui a payé la note depuis 10 ans ?

Mise en ligne 09/06/2018

Reste à charge zéro

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact