Actualités

Amiante : l’Andeva dénonce une instruction à décharge

Mise en ligne 24/02/2018

Les victimes de l'amiante demandent la récusation des juges d'instruction du pôle judiciaire de santé publique. Dans un communiqué, l’association de défense des victimes de l’amiante (Andeva) dénonce le fait que ces magistrats n’ont « instruit les affaires amiante qu’à décharge, en cherchant par tous les moyens possibles à boucler rapidement leurs dossiers et à rendre des non-lieux. » L’association s’appuie notamment sur l’article récent de notre confrère Médiapart. « En juillet 2017, les victimes de l’amiante ont découvert l’intention des magistrats instructeurs, appuyés par le parquet de Paris, de rendre un non-lieu généralisé sur tous les dossiers amiante en faisant une interprétation totalement contraire au contenu d’un rapport d’expertise scientifique commandé quelques mois plus tôt par ces mêmes magistrats. » A Condé-sur-Noireau (Calvados), poursuit l’Andeva  « la manière dont les magistrats ont fait pression sur les experts est édifiante ».

Photo : crédit © Adrian Niederhäuser

// A LA UNE

Mise en ligne 11/12/2018

UE : agents cancérigènes

Mise en ligne 10/12/2018

Médecins : inégalités

Mise en ligne 09/12/2018

La solitude des personnes handicapées

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact