Vos droits

Amiante : un scandale judiciaire!

Mise en ligne 01/07/2017 Vos droits

Le parquet de Paris a annoncé, le 28 juin 2017, la clôture des investigations dans plusieurs enquêtes pénales concernant l'amiante, arguant de l'incertitude sur la «date d'intoxication» qui ne permettrait pas de «réunir des charges qui pourraient être imputées à quiconque des chefs d'homicide ou blessures involontaires ». L'Andeva et la Fnath contestent l'interprétation frauduleuse d'une expertise scientifique qui lui faire dire le contraire de ce qu'elle écrit et dénoncent un énorme scandale judiciaire 21 ans après le dépôt des premières plaintes. La portée de ces décisions va bien au-delà des victimes de l'amiante. Des décisions analogues pourraient demain s'appliquer aux victimes de produits à effets différé (cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques). Cela reviendrait à délivrer par avance un «permis de tuer» aux auteurs de crimes industriels «non datables».

// A LA UNE

Mise en ligne 23/10/2017

Pollution : tueur mésestimé

Mise en ligne 22/10/2017

Personnes âgées : alerte

// Tous vos droits

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 19/09/2017

Amiante : déni de justice

Mise en ligne 25/08/2017

AZF. Pas avant octobre 2017

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact