Vos droits

Confinement au temps du coronavirus : indemnisation des personnes malades

La « Sécu » étend son service aux femmes enceintes et aux personnes atteintes d’affection longue durée, quand elles ne peuvent télétravailler.

Indemnisation des arrêts de travail
A part entière rappelle que les salariés sans possibilité de télétravail et qui sont contraints de rester à domicile, suite à la fermeture de l’établissement accueillant leur enfant peuvent être indemnisés par l’Assurance maladie. L'un des deux parents (s’il y en a deux) peut, via son employeur, demander un arrêt de travail indemnisé, sans délai de carence, et valable le temps que dureront les fermetures des structures d'accueil. Le parent en arrêt de travail est indemnisé à, au moins, 90 % de son salaire net, sans condition d'ancienneté (le ministère va supprimer la condition d'un an).

Affections longues durées et femmes enceintes
De plus, les personnes considérées comme vulnérables au covid-19 (voir la liste ci-dessous) doivent également, et impérativement, rester à leur domicile, en arrêt de travail, si aucune solution de télétravail n’est envisageable. L’Assurance maladie étend donc, en outre, son téléservice de déclaration en ligne aux personnes enceintes et à celles en affection longue durée (ALD) pour ces pathologies :

  • Femmes enceintes ;
  • Maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique…) ; 
  • Insuffisances respiratoires chroniques ;
  • Mucoviscidose ;
  • Insuffisances cardiaques toutes causes ;
  • Maladies des coronaires ;
  • Antécédents d'accident vasculaire cérébral ;
  • Hypertension artérielle ;
  • Insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • Diabètes de type 1 insulinodépendant et diabète de type 2 ;
  • Les personnes avec une immunodépression : pathologies cancéreuses et hématologiques, transplantations d'organe et de cellules souches hématopoïétiques/ maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur/ personnes infectées par le VIH ;
  • Maladie hépatique chronique avec cirrhose ;
  • Obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40.

Télétravail
Ces dispositions prises par les pouvoirs publics concernent les femmes enceintes, les salariés, les agents de la fonction publique et les indépendants. Toutes ces personnes pourront se connecter directement, sans passer par leur employeur ni par leur médecin traitant, sur le site d’Ameli pour demander à être mis en arrêt de travail pour une durée initiale de 21 jours. Cet arrêt pourra être déclaré rétroactivement à la date du vendredi 13 mars 2020.

PLuton
D.R.

// Tous vos droits

Accédez à tous les articles

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact