Vie de l'association

Vie de l'association

Comment transmettre son capital aux associations

Mise en ligne 10/04/2015

Le contrat d’assurance-vie est le placement préféré des Français. Epargné par la dernière grave crise financière, ce support permet de faire fructifier un capital et de préparer sa retraite.

L’avantage principal du contrat d’assurance-vie est la liberté de pouvoir désigner, à tout moment, à la signature du contrat ou après, la ou les personnes bénéficiaires de son choix en cas de décès ou encore, l’aspect est méconnu du grand public, certaines associations : les associations reconnues d’utilité publique qui disposent de la grande capacité juridique telle que la Fnath.

Démarche simple et rapide

Le titulaire ne se dessaisit pas de son vivant d’un capital considéré juridiquement comme hors succession, à condition que les primes versées n’apparaissent pas excessives eu égard à ses capacités financières. Il lui suffit de désigner l’association dans la clause bénéficiaire du contrat, la dénomination exacte en facilite son exécution, pour tout ou partie de son capital. Désignation qui peut être à titre principal, ou par défaut si les autres bénéficiaires, membres de la famille,… sont décédés ou introuvables. Simple, facile d’accès, librement modifiable et révocable, c’est un dispositif moins contraignant que la bienfaisance organisée par legs ou par donation.

Désigner la Fnath

Depuis quelques années, la Fnath a été à plusieurs reprises, et encore récemment, désignée bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie, par l’un de ses adhérents. Cette autre forme de soutien se développe et constitue une possibilité nouvelle de transmission de son patrimoine. Pour toute information appelez le 04 77 49 42 23.

// A LA UNE

Mise en ligne 16/11/2018

Semaine pour l’emploi 2018

Mise en ligne 15/11/2018

« Simplifier » les MDPH

Mise en ligne 14/11/2018

Taxi : protocole d’accord

Recherche

Formulaire de contact