Actualités

« Petit-fils DES » : UCB Pharma reconnu responsable

Mise en ligne 07/10/2016 Actualités Vos droits Temoignages Santé Articles

Le petit-fils d’une femme ayant pris du Distilbène, né prématuré, a vu son état de santé imputé au laboratoire UCB Pharma, qui a été reconnu responsable de son polyhandicap, le 29 septembre, par le tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre, après 7 ans de combat judiciaire. Sylvie Le Cossec est « fille Distilbène », rappelle DES-France, association agréée de la FNATH. « Le déroulement de sa grossesse et son accouchement prématuré avaient bien été mis en lien, par le TGI de Nanterre puis par la cour d'appel de Versailles, avec son exposition in utero au DES. Le TGI de Nanterre, sur la base d'une expertise complémentaire du dossier médical de son fils, a indiqué que le polyhandicap dont souffre Julien est bien la conséquence de sa naissance prématurée ». Depuis 2002, différentes équipes dans le monde, se sont intéressées aux « petits-enfants DES », rappelle l’association qui a réalisé l’étude DES 3 générations en 2013. Les anomalies décrites concernent les enfants de « filles DES ».

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 06/01/2018

Télévision et handicap

Mise en ligne 06/11/2017

Une plateforme solidaire de rue

Mise en ligne 10/10/2017

Plainte contre le glyphosate

Mise en ligne 10/02/2018

Pesticide : un fonds sans avenir

Mise en ligne 05/02/2018

Burn out : retoqué

Mise en ligne 09/12/2017

INRS : baisse de budget ?

Mise en ligne 14/11/2017

Action de groupe

Mise en ligne 13/11/2017

On est encore loin des 6 % !

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact