Actualités

« Sécu » : un « meilleur » déficit

Mise en ligne 07/11/2016 Actualités Chiffres Lu à l'officiel

L'Assemblée nationale a adopté, en première lecture, le 2 novembre dernier, le projet de loi de financement 2017 de la « Sécu ». Voté avec une confortable majorité, 272 voix contre 240, les députés frondeurs ayant pour la plupart apporté leur suffrage, ce dernier budget du quinquennat met l’accent sur la fin du « trou » de la Sécurité sociale. En 2017, le déficit du régime général s’établit à - 400 millions euros, « presqu’à l’équilibre ». La branche maladie atteint - 2,6 milliards d’euros. La branche vieillesse : + 1,6 milliard d’euros, la branche famille : + 0,1 milliard d’euros, la branche accidents du travail/maladies professionnelles : +0,7 milliard d’euros. Au total, si l’on ajoute le Fonds de solidarité vieillesse (- 3,8 milliards d'euros), le déficit s’établit à - 4,2 milliards, ce qui reste le meilleur chiffre depuis 2001. Il ne faut pas non plus oublier la dette cumulée depuis de nombreuses années qui s’élève autour de 160 milliards d’euros. Ce projet de loi prévoit une baisse de la CSG pour les retraités modestes, la poursuite des économies par la promotion du « virage ambulatoire » (hospitalisations plus courtes) ou le développement des génériques. Un meilleur remboursement des soins dentaires est prévu. Enfin, 21,5 milliards d’euros devraient être consacrés aux établissements et services accueillant des seniors en perte d’autonomie ou handicapés. 300 millions serviront à la création de places dans les établissements pour personnes handicapées et pour personnes âgées.

Photo: crédit © Scriblr - Fotolia.com

// A LA UNE

Mise en ligne 16/10/2017

Pictogramme « Femmes enceintes »

Recherche

Formulaire de contact