Actualités

Comité interministériel du handicap : l’Etat prolonge l’aide à l’emploi

L’aide au recrutement des personnes en situation de handicap, de 4 000 euros, est prolongée notamment jusqu’au 30 juin 2021, a annoncé le gouvernement qui se réunit ce lundi matin, 16 novembre 2020, en comité interministériel du handicap (CIH). Une nouvelle attendue pour ce premier jour de la semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées (SEEPH).

Comité interministériel du handicap (CIH)
Le CIH devait initialement se tenir le 29 octobre dernier mais a été repoussé en raison de l’entrée dans le reconfinement. Ce CIH, instauré par la loi de 2005, est l’occasion annuelle de réunir tous les membres du gouvernement. Pas de nouvelle fracassante à attendre. Le programme annoncé par le gouvernement liste les efforts et projets déjà réalisés ou envisagés.

Gouvernement
Les objectifs réaffirmés des Pouvoirs publics sont d’investir en priorité sur les plus jeunes (dépistage plus tôt, école inclusive, formation…). On sait que le faible niveau de formation des personnes en situation de handicap freine leur insertion professionnelle. Ils souhaitent également poursuivre la simplification des démarches des personnes en situation de handicap. Le plan concernant les maisons départementales du handicap, MDPH22, en fait évidemment partie. Comme le président de la République s’y était engagé durant la Conférence nationale du handicap en février dernier, le gouvernement met aussi l’accent sur l’accompagnement de proximité et celui des aidants.

Crise
Le CIH commence par lister les mesures prises en faveur des personnes en situation de handicap en ces temps de crise sanitaire. Elles visent en premier lieu à protéger les personnes handicapées et leur famille. A éviter les ruptures dans le parcours de soins.  A assurer la continuité scolaire et pédagogique par la mise en ligne d’outils éducatifs adaptés aux jeunes en situation de handicap. Et à garantir l’accompagnement médico-social.

Démarches
Le gouvernement revient aussi sur sa volonté déjà affichée de simplifier les démarches des personnes en situation de handicap. L’idée est de garantir l’accès aux droits, donner tous les moyens de l’autonomie et simplifier les démarches administratives. Ces mesures sont annoncées de longue date notamment dans la feuille de route MDPH 22 qui doit « garantir un accès aux droits simplifié et équitable sur le territoire ». Les Pouvoirs publics rappellent les modifications qui attendent la prestation de compensation (PCH). Les personnes ayant droit à la PCH avant leurs 60 ans pourront continuer à en bénéficier après 75 ans. Une PCH à vie sera créée dans le courant du 1er semestre 2021.

L’aide au recrutement est prolongée
Il rappelle également  l’entrée en vigueur de la réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés et le rapprochement à venir de Pôle emploi et Cap emploi. Par ailleurs, la mesure d’aide au recrutement est prolongée jusqu’au 30 juin 2021. Il s’agit de cette prime de 4 000 euros pour l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans qui a été étendue à l’embauche de toute personne en situation de handicap sans limite d'âge. En CDI ou CDD d’au moins trois mois. Dans le cadre du plan France Relance. Cette prime concerne les entreprises et les associations. « Le délai initial pour réaliser les embauches, fixé au 28 février 2021, est prolongé jusqu’au 30 juin 2021 ».

Habitat inclusif
Le projet de l’habitat inclusif prend forme. Pour le gouvernement, il constitue une réponse « prometteuse » pour sortir du dilemme vécu par les personnes lorsque la vie collective en établissement n’est ni souhaitée, ni nécessaire ou lorsque la vie « chez soi comme avant » n’est plus possible. A « une aide à la vie partagée » est proposée dans un premier temps dans les départements volontaires.

Accessible
L’Etat revient enfin sur ce vieux rêve, qui date au moins de 2005, de voir enfin la société devenir accessible. Le gouvernement annonce notamment un « renforcement de l’accessibilité des campagnes électorales en 2021 et 2022 » et de l’accessibilité de la communication gouvernementale au premier trimestre 2020 ! Il souligne que 350 000 établissements recevant du public (ERP) sont accessibles et 700 000 ERP sont entrés dans le dispositif des agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP).

Fnath
La Fnath rappelle pour sa part les attentes fortes des personnes en situation de handicap. Dans un communiqué, elle souligne plusieurs de ses revendications et tire la sonnette d’alarme sur les difficultés rencontrées en matière d’emploi et de maintien dans l’emploi par les personnes en situation du handicap renforcées par la crise sanitaire. Elle a été entendue dans sa demande de prolongation de l'aide à l'emploi.

Emploi
Sur le rapprochement de Pôle emploi et de Cap emploi, elle demande à ce que l’offre de service proposée aux entreprises en direction des publics en situation de handicap soit présentée au plus vite « car cet accompagnement est primordial ». Sur le télétravail, les accidentés de la vie attendent que le patronat et les syndicats engagent et aboutissent le plus rapidement possible sur des négociations en prenant dès à présent en compte l’aménagement des situations de télétravail pour les personnes en situation du handicap afin qu’elles ne soient pas encore les grands « ignorées » de la crise.

>>> Lire le communiqué de la Fnath

Pierre Luton
© illustrez-vous - stock.adobe.com

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Articles associés

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact