Actualités

Comment bénéficier de la prime d’activité ?

Mise en ligne 31/01/2019

Le gouvernement a annoncé fin 2018 une augmentation du smic par le biais de la prime d’activité. Comment et quand en bénéficier ? A part entière s’est tourné vers la Caf. Celle-ci a notamment mis en place un simulateur au profit de ses actuels et futurs allocataires. Quid pour les pensions d'invalidité et les rentes AT-MP ?

Comment savoir si on est concerné ?
La Caisse d’allocations familiales (Caf) a mis en place un simulateur sur son site internet. Les allocataires qui bénéficient déjà de la prime d’activité n’ont rien à faire. Ils peuvent se rendre sur leur espace personnel dès la fin du mois de janvier pour constater le nouveau montant de leur prime. Celle-ci est versée dès le 5 février 2019.

Nouveaux bénéficiaires
Les nouveaux bénéficiaires peuvent depuis le 1er janvier 2019 aller sur le simulateur de la Caf pour évaluer leurs droits. Pour obtenir leur premier versement au 5 février, ils doivent réaliser une demande sur le site de la Caf. Si vous n’avez pas pu vous inscrire au mois de janvier, pas de souci : la prime peut être réclamée à tout moment. Si vous y avez droit, elle sera payée le 5 du mois qui suit votre demande.

Qu’est-ce que la prime d’activité ?
La prime a été créée en 2016. Il s’agit d’un complément de revenu mensuel qui peut être obtenu sous condition de ressources. Elle s’adresse aux personnes en activité, majeures, salariées, étudiants ou indépendantes dont les revenus d’activité sont supérieurs à 0,5 smic mensuel et jusqu’à 1,5 smic (pour les célibataires sans enfants). Cette prime, qui est le résultat de la fusion entre le RSA « activité » et la prime pour l’emploi, est versée par les caisses d’allocations familiales (Caf) ou par la Mutualité sociale agricole (MSA).

Qui est concerné par la revalorisation ?
En décembre 2018, le gouvernement a annoncé une revalorisation pour les personnes touchant le smic. Cette revalorisation se fait par le biais de la prime d’activité. Elle concerne tous les salariés et salariées dont les revenus sont supérieurs à 602 euros nets. Le plafond est déterminé par la composition et les revenus du foyer. La revalorisation est aussi ouverte aux agents de la fonction publique.

Bonus individuel
La prime d’activité dépend de la composition et des revenus du foyer. Mais elle comprend aussi un bonus individuel. C’est un montant complémentaire versé à chaque membre du foyer dont les revenus sont supérieurs à 0,5 smic. C’est ce bonus qui a fait l’objet d’une revalorisation exceptionnelle de la part des pouvoirs publics. Son montant maximum peut être augmenté jusqu’à 90 euros. Pour les allocataires dont le revenu est égal au smic, cette majoration s’ajoute à celle du smic qui était de 1,5 % début 2019... pour atteindre au total les 100 euros annoncés par le président de la République (90 euros + revalorisation du smic au 1er janvier 2019). Le smic est passé à 1521,22 euros bruts au 1er janvier 2019.

Exemples

  • La prime d’activité augmente jusqu’à 100 euros par mois : c’est le cas d’une personne vivant seule et sans enfant qui perçoit un revenu situé entre le smic et 1 560 euros nets mensuels. C’est aussi le cas d’un adulte seul avec un enfant gagnant entre le smic et 2 050 euros nets.
  • La prime d’activité augmente jusqu’à 200 euros par mois : c’est le cas d’un couple avec deux enfants dont les deux adultes travaillent. L’un touche le smic et l’autre environ 1 550 euros.

Pensions d’invalidité et rente AT-MP
La prime d'activité est maintenue jusqu’en 2024 pour les pensionnés d'invalidité et rentes AT-MP occupant un emploi en 2019 (sous condition de ressources). Mais seulement pour ceux qui la touchaient déjà. Pour les nouveaux entrants, c'est non ! Un récent amendement du gouvernement adopté le 8 novembre 2018 a en effet décidé de n'octroyer la prime d'activité en 2019 qu'à ceux qui l'ont touchée «au moins une fois entre le 31 décembre 2017 et le 31 décembre 2018 », et seulement jusqu'au 31 décembre 2024. Attention, la prime d'activité est calculée en fonction de différents paramètres et, notamment, la composition du foyer et les revenus du conjoint. La prime d'activité est une prestation sociale, qui n'est donc pas soumise aux cotisations sociales et ne sera pas prise en compte dans le calcul de la retraite. De ce fait, elle n'est pas non plus imposable.

PLuton
© Frédéric Massard - stock.adobe.com

// A LA UNE

Mise en ligne 11/06/2019

Verriers de Givors : déboutés

Mise en ligne 11/06/2019

Nouveau catalogue de formations Fnath

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact