Actualités

Le déconfinement selon le secrétariat chargé des Personnes handicapées

Le secrétariat chargé des Personnes handicapées a présenté les grandes lignes du déconfinement pour les personnes handicapées.

Secrétariat chargé des Personnes handicapées
Le secrétariat chargé des Personnes handicapées rappelle qu’il veillera à ce qu’aucune discrimination ne puisse s’abattre sur les personnes concernées au prétexte d’une supposée « vulnérabilité ». « En cela, il n’est pas envisageable de leur imposer des règles de confinement spécifiques ». Le gouvernement assure qu’il a travaillé avec le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) et les associations. 

Pas de règles spécifiques
Néanmoins, le communiqué des Pouvoirs publics souligne que des critères de vulnérabilité compte tenu de l’âge ou de l’état de santé des personnes existent. Il liste ces critères dans son communiqué. Par ailleurs, il recommande « fortement » que les personnes handicapées à risque portent un masque grand public à domicile en présence de visiteurs et lorsqu’elles sont amenées à sortir de chez elles.

Contours du déconfinement
Pour soutenir ces personnes à risque, l’accompagnement à domicile sera renforcé, notamment auprès de celles ou ceux qui éprouvent des difficultés « d’appropriation des gestes barrières ».  Afin de garantir la continuité des soins des personnes restant confinées, le secrétariat d’Etat assure travailler en lien avec le ministère de la Santé « pour favoriser la reprise des soins, et accompagner les besoins spécifiques attachés aux difficultés apparues avec le confinement ».

Reprise du travail
Les travailleurs en situation de handicap, annonce,  en outre, le ministère, qui avaient été confinés sans possibilité de télétravail, pourront, au même titre que les autres travailleurs, reprendre leur activité. Il renvoie aux fiches conseils du ministère du Travail qui doivent rappeler « la nécessité d’évaluer et mettre en œuvre les adaptations et aménagements des conditions de travail nécessaires pour les salariés en situation de handicap. »

Priorité au télétravail
Là aussi, le télétravail est privilégié par le secrétariat d’Etat suivant en cela les recommandations du gouvernement. L’Agefiph et le FIPHFP peuvent aider à adapter les équipements de télétravail.

Ecoles
Le secrétariat d’Etat annonce également le retour à l’école des élèves en situation de handicap qui « pourront faire leur rentrée comme les autres écoliers, selon le même calendrier et la même méthode que ceux fixés par le Premier ministre ».

Simplification
Le ministère rappelle que les droits des personnes arrivant à expiration entre le 12 mars et le 31 juillet (ou arrivés à expiration avant le 12 mars sans avoir été depuis renouvelés) sont automatiquement prolongés de 6 mois. Les MDPH reprendront progressivement leur accueil physique. Enfin, à la suite des annonces du président de la République lors de la Conférence nationale, en février 2020, sur la création d’un numéro national pour accompagner les personnes en situation de handicap, le secrétariat indique que ce numéro sera bien mis en place et de manière « anticipée », courant mai. « Selon des modalités adaptées pour soutenir prioritairement les personnes et les aidants qui seraient en grande difficulté et sans relai » durant la crise sanitaire et le déconfinement.

>>> Les grandes lignes du plan de déconfinement pour les personnes en situation de handicap (pdf)

Pierre Luton
© JeanLuc - stock.adobe.com

Recherche

Formulaire de contact