Actualités

Don d’organes : registre du refus

Mise en ligne 26/12/2016 Santé

La loi Santé, adoptée début 2016, renforce le principe du consentement présumé du don d’organes et de tissus après la mort. Depuis 1976, ce principe veut que chacun de nos concitoyens consente au prélèvement d’organes et de tissus, sauf s’il a exprimé un refus. Un décret paru à l’été 2016, précise, qu’à partir du 1er janvier 2017, toute personne décédée sera considérée comme donneur à moins d’être inscrite au registre national des refus (en ligne rapidement) et permet de se passer en principe de l’accord de la famille. Il est possible néanmoins d’exprimer son refus ou ses réserves sur une feuille libre datée et signée et de la confier à l’un de ses proches. La famille pourra néanmoins être consultée notamment quand le défunt n’a pas pu écrire son refus ou le signer par lui-même.

Photo: crédit © kieferpix- Fotolia.com

// A LA UNE

Mise en ligne 24/09/2018

Guide victimes : actualisation

Mise en ligne 22/09/2018

Chômage : cause de mauvaise santé

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 08/09/2018

Encore une réforme injuste

Mise en ligne 06/09/2018

Aeras : oubli de taille

Mise en ligne 21/08/2018

Glyphosate : ça bouge ?

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact