Actualités

Un droit à l'oubli oublieux

Mise en ligne 16/10/2015 Actualités Santé

La Convention « S'assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé » (Aeras) a été modifiée. Un droit à l’oubli a été intégré, mais il reste restrictif.

La convention « S'assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé » (Aeras) a été créée en 1991 pour aider les personnes malades à s’assurer et emprunter malgré tout. L’on sait que les personnes malades et handicapées qui souhaitent emprunter ou s’assurer subissent une double peine : en plus de leur maladie ou de leur handicap, elles risquent une exclusion du champ de l’assurance ou des surprimes. Et l’on sait qu’Aeras n’apporte pas de réponse définitive, mais elle a le mérite d’exister et d’être améliorée.

Dernier avenant en date, le droit a l’oubli a été intégré : dès lors que le protocole thérapeutique est achevé depuis plus de 15 ans, les personnes ayant été atteintes d’une pathologie cancéreuse peuvent souscrire une assurance emprunteur sans avoir rien à déclarer. Il s’agit d’une véritable avancée mais pour les seules personnes atteintes d’un cancer, et le délai de 15 ans reste long. Certes, l’avenant précise que le droit à l’oubli pourra « ultérieurement bénéficier à des personnes atteintes d’autres pathologies », mais, dans des délais qui restent extrêmement flous… Encore attendre !

L’avis de la FNATH

La FNATH a décidé de signer le nouvel avenant de la convention Aeras. Mais face aux lenteurs, notre association a négocié (depuis une dizaine d’années) un partenariat avec la compagnie AXA. Sans attendre, cette convention laisse toute liberté de négocier son prêt auprès de n’importe quelle banque ou organisme de crédit. Pour profiter de ce contrat, il suffit d’être adhérent de la FNATH. Pour en savoir plus : www.fnathservices.com

// A LA UNE

Mise en ligne 11/12/2017

Don de jour de congés aux aidants

Mise en ligne 09/12/2017

INRS : baisse de budget ?

Mise en ligne 08/12/2017

« Sécu » : budget adopté

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 04/12/2017

Mieux maîtriser la santé publique

Mise en ligne 03/12/2017

Bonne santé mais inégalités

Mise en ligne 30/11/2017

Fin de l’amiante au Brésil ?

Mise en ligne 08/12/2017

« Sécu » : budget adopté

Mise en ligne 04/12/2017

Mieux maîtriser la santé publique

Mise en ligne 03/12/2017

Bonne santé mais inégalités

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact