Vie de l'association

Alpes - Var

« Il y a toujours un espoir dès lors que l’on en a envie »

Mise en ligne 23/07/2020 Actualités Vie de l'association Handicap Santé

Thierry Dotto, adhérent de la Fnath des Alpes-maritimes, handicapé et cycliste confirmé, se prépare à rallier Bordeaux à vélo. 840km en 5 jours, soutenu par BNP Paribas Real estate , son employeur.

Travailleur handicapé
Nice-Bordeaux à vélo en 6 jours. C’est l’exploit sportif que propose de réaliser Thierry Dotto, 56 ans, début août 2020. Cet adhérent de la Fnath des Alpes-maritimes et cadre technique chez BNP Paribas Real estate est reconnu travailleur handicapé de catégorie C. Un cycliste confirmé qui parcourt 7 à 8 000 km par an à vélo.

dotto-nice-bordeaux-handicap-velo-2.jpg

Thierry Dotto
Thierry était un rugbyman, originaire de Toulouse, quand il a été accidenté, à 24 ans. Un accident de travail, explique-t-il. « J’étais conducteur de travaux et un mur s’est écroulé sur moi. Au début, j’étais tétraplégique, mais j’ai récupéré ma mobilité. » Sauf en ce qui concerne son bras et sa jambe gauches. Le vélo l’a aidé à se reconstruire.

Covid-19
30 ans après, alors que la crise du covid-19 sévissait, ce professionnel, également délégué du personnel, a voulu proposer un « truc exceptionnel » : « partager, montrer qu’il y a des possibles dans la vie. » Et de passer à l’acte. « Je prends une semaine de congés début août. BNP Paribas Real estate a participé pour les maillots professionnels et les hôtels.».

dotto-nice-bordeaux-handicap-velo.jpg

Nice-Bordeaux à vélo en 5 jours
Du dimanche 2 au jeudi 6 août prochains, il doit donc parcourir 840 km environ. Première étape à Aix-en-Provence. Puis Sète. Il longe la côte puis remonte le canal des Deux-mers avec sa piste cyclable ombragée. Une étape à Avignonet-Lauragais puis Aiguilon et, enfin, Bordeaux. « C’est ma région professionnelle. On a vécu à Montpellier et à Aix, avec ma femme. Je suis originaire de Toulouse. Et mon meilleur ami vit à Bordeaux. » La boucle est bouclée !

Espoir
« Ca ne me fait pas peur », affirme Thierry qui reconnaît qu’il s’agit d’un défi et même d’une « Première » dans son cas. Pour cela, il s’entraîne 6 à 8 heures par jour les weekends avec un vélo adapté. Il est équipé de toutes les commandes à droite, avec un double freinage (avant et arrière), une poignée pour reposer la main gauche inerte et une pédale qui bloque le pied gauche. « 6h sur une selle, par jour, cela suppose une certaine cadence », admet-il, « mais il y a toujours un espoir dès lors que l’on en a envie ».

Fnath Sud-Est
Maison d'accueil des associations,
9, avenue Ernest-Lairolle, 06100 Nice

04.89.97.32.37
fnath06@gmail.com

PLuton
© geschmacksRaum® - stock.adobe.com

Recherche

Formulaire de contact