Idées

Projet de retraite : les amendements de la Fnath

La Fnath propose ses amendements au projet de retraite qui va être débattu par les députés : pénibilité, départ anticipé, inaptitude, ordonnances...

Députés
«Le compte n’y est pas ! » L’association des accidentés de la vie rappelle qu’elle a voté contre le projet de loi sur les retraites, du gouvernement le 16 janvier 2020, en tant que membre de la Caisse nationale d’assurance maladie. Il vient désormais devant l’Assemblée nationale, pour être débattu par les députés.

Amendements (cliquer sur l'image du pdf) :

fnath-amendements-retraite-assemblee-nationale-document.jpg 

Pénibilité
La Fnath relève que les dispositifs de départ anticipé ou de pénibilité ne sont pas améliorés dans le projet proposé par les pouvoirs publics. En outre, la proposition qui consiste à garantir un niveau de retraite nette égale à 85 % du smic ne sera mise en œuvre que si les bénéficiaires ont effectué une carrière complète. « Ce qui est très rare pour les précaires et les personnes dont l’état de santé pose difficulté ».

Carrières longues  
Sur la question du dispositif « carrières longues », il est maintenu aux conditions actuelles. Par ailleurs, la possibilité de surcoter ne sera pas ouverte avant l’âge d’équilibre de droit commun, note la Fnath.

Départ anticipé
Sur la retraite anticipée, l’association souligne que le gouvernement ne propose qu’un statu quo, mais, en revanche, « aucune réponse n’est donnée aux travailleurs qui deviennent handicapés en milieu de carrière professionnelle. »

Inaptitude
Le dispositif de retraite pour inaptitude ne bénéficie d’aucune amélioration non plus.

Sujet central
Concernant la pénibilité, la Fnath estime qu’il s’agit du « sujet central de la réforme ». Elle souhaite que l’ensemble de la réponse sociale apportée à ce sujet central soit « repensé ». Mais l’association note qu’elle a fait ces propositions au gouvernement, « en vain », à ce jour, et qu’elle n’est « pas dupe des éléments de langage et de la maîtrise de la communication politique par ce gouvernement ».

Ordonnances
Enfin, la Fnath est déçue de l’emploi que ce dernier compte faire des ordonnances : un recours systématique qui « exclut le débat parlementaire » pour des sujets pourtant fondamentaux.

>>> Le communiqué de presse de la Fnath

PLuton
© kotoyamagami  - stock.adobe.com

// Toutes les idées

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 23/03/2020

Coronavirus : mesures sociales

Mise en ligne 23/03/2020

Coronavirus : mesures sociales

Mise en ligne 23/03/2020

Coronavirus : mesures sociales

Mise en ligne 23/03/2020

Coronavirus : mesures sociales

Mise en ligne 23/03/2020

Coronavirus : mesures sociales

Mise en ligne 23/03/2020

Coronavirus : mesures sociales

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact