Actualités

Faut-il un mémorial?

Mise en ligne 21/10/2015

L'historien Jean-Pierre Azéma a proposé d'ériger un monument dédié à la mémoire de toutes les victimes civiles en France pendant la seconde guerre mondiale, dont les « 45.000 malades mentaux morts de faim ». Il estime préférable de "ne pas s'en tenir au drame vécu par les seuls malades mentaux" et de dédier un monument, qui pourrait s'élever sur le parvis des droits de l'Homme à Paris, à toutes les victimes civiles, "mortes de faim et de froid dans l'indifférence, durant l'occupation". Le drame vécu par les personnes handicapées mentales a longtemps été passé sous silence, avant d'être médiatisé à la fin des années 80.

 

// A LA UNE

Mise en ligne 16/10/2017

Pictogramme « Femmes enceintes »

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact