Idées

Primaires

Mise en ligne 06/10/2016 Actualités Idées

Même si on pour­rait dire que dans un rythme quin­quennal, notre pays est en cam­pagne électorale permanente, nul doute maintenant que la campagne a mainte­nant bien commencé. En tous les cas, celles des primaires à droite, comme à gauche. C’est donc dès à présent que se définissent les programmes, et les promesses, qui comme on le sait ne valent que pour ceux qui les écoutent. À ce stade, on ne peut que regretter que les déclarations des candidats et les dif­férents débats n’abordent véritablement aucune des questions portées par notre association, qu’il s’agisse par exemple de la santé au travail, de la santé publique ou de la citoyenneté des personnes handicapées. Naïvement nous pour­rions imaginer que ces sujets qui pré­occupent des millions de personnes puissent faire l’objet de réflexions et propositions. Comme ce n’est pas le cas, la FNATH a donc décidé dès à pré­sent de saisir les candidats pour tenter autant que possible d’influer sur les programmes…

Compensation

La loi de 2005 aura quasiment 20 ans à la fin du prochain quinquennat. Elle n’a pourtant pas évolué sur certains points, notamment la prestation de compensa­tion dont les tarifs restent inchangés. Près de 500 000 personnes handicapées sont demandeurs d’emploi, sans parler de celles qui se voient contraintes de travailler dans une grande précarité. Plus généralement le sujet des res­sources et du pouvoir d’achat des personnes handicapées mérite d’être posé et débattu, pour éviter de n’avoir comme perspective que de vivre sous le seuil de pauvreté. N’oublions pas non plus que l’école inclusive a du mal à se mettre en place sur le terrain, face aux nombreuses réticences pour appliquer les lois. Au mieux les candidats ont abordé ces sujets de manière timide, du bout des lèvres, comme si les personnes handicapées restaient des citoyens de seconde zone, sans droit de vote ! La thématique de la santé au travail n’a souvent été abordée que par des prises de position caricaturales sur la pénibi­lité au travail. Les conséquences du tra­vail sur la santé des travailleurs, comme le montre notre dossier par exemple dans le monde agricole, les errances administratives et les difficultés d’accès aux droits, l’augmentation des licen­ciements pour inaptitude et un régime d’indemnisation ancien appellent des propositions concrètes, alors même que les différences d’espérance de vie entre les différentes catégories socio-professionnelles restent fortes.

Restes à charge

L’accès aux soins des plus démunis et le montant important des restes à charge renforcé en particulier par les dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins, de moins en moins nombreux dans certaines zones démo­graphiques nécessitent de prendre en compte les besoins et propositions des associations de personnes malades et non pas seulement celles des profes­sions médicales. La campagne ne fait que commencer. Nos actions aussi.

// A LA UNE

Mise en ligne 11/12/2017

Don de jour de congés aux aidants

Mise en ligne 09/12/2017

INRS : baisse de budget ?

Mise en ligne 08/12/2017

« Sécu » : budget adopté

// Toutes les idées

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 04/12/2017

Mieux maîtriser la santé publique

Mise en ligne 03/12/2017

Bonne santé mais inégalités

Mise en ligne 30/11/2017

Fin de l’amiante au Brésil ?

Mise en ligne 06/11/2017

DÉCALAGE

Mise en ligne 18/09/2016

Revenu universel

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact