Emploi

Quel avenir pour le FIPHFP ?

Mise en ligne 07/02/2017 Emploi Handicap

Faute de moyens et d'un "modèle économique pérenne et stable", le Fonds d'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (Fiphfp), ne pourra pas continuer d'assurer ses missions, a mis en garde son nouveau président, Dominique Perriot. Les contributions du fonds ont baissé pour la cinquième année consécutive, soit une diminution de 41% depuis 2010, s'ajoutant à "des ponctions" qui "ont accentué le problème". Parmi elles, une contribution obligatoire de 87 millions d'euros en trois ans que le Fiphfp doit verser à l'Agence de services et de paiements (ASP) chargée de rembourser les employeurs sur les contrats aidés. Dernier coup dur en date, la baisse de contribution des universités au fonds décidée par le gouvernement afin de sécuriser les établissements d'enseignement supérieur face à la menace terroriste, et chiffrée à 30 millions d'euros. Fait suffisamment grave pour que 15 organisations, dont 8 organisations syndicales et 8 associations viennent d’écrire pour lui demander de revoir cette dernière décision et de proposer rapidement d’autres voies et moyens pour financer le fonds. Un sujet dont devra forcément s’emparer le nouveau gouvernement.

Lien : Lettre au Premier ministre

Recherche

Formulaire de contact