Emploi

Quelle évolution pour les entreprises adaptées ?

Mise en ligne 16/07/2018 Emploi Handicap

Depuis de nombreux mois, l’Etat et les représentants des entreprises adaptées échangent sur l’avenir et l’évolution des entreprises adaptées. Ces discussions se sont conclues à la mi-juillet par la signature d’une convention.

L’Entreprise adaptée (EA) est une entreprise à part entière, qui permet à des personnes reconnues travailleurs handicapés orientés par la Commission des droits à l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) « marché du travail » d’exercer une activité professionnelle salariée dans des conditions adaptées à leurs besoins. Elle emploie au moins 80 % de salariés handicapés dans ses effectifs de production. Ces travailleurs sont payés au moins le smic.

Discussions

Depuis l’automne dernier l’Etat et les principaux acteurs représentant les entreprises adaptés ont ouvert des discussions afin de conforter le modèle économique de ces entreprises mais aussi de favoriser leur évolution, afin d’en faire aussi, pour les travailleurs handicapés qui le souhaitent, des tremplins pour travailler dans des entreprises classiques.

Engagement fort

Au terme, de ces mois de discussions, le gouvernement a signé à la mi-juillet avec l'Union nationale des entreprises adaptées (Unea), l'APF France Handicap et l'Unapei une convention, sensée porter un engagement fort. Selon les signataires, cet engagement marque, d’une part, une ambition nouvelle et forte pour l’emploi des personnes en situation de handicap, et, d’autre part, la volonté de tout le secteur des entreprises adaptées d’initier une réelle transformation de son modèle pour davantage d’innovation et d’inclusion et ainsi contribuer à relever le défi du chômage des personnes handicapées. Il faut en effet rappeler que plus de 500 000 travailleurs handicapés sont au chômage.

Quatre axes

Cet engagement s’articule autour de 4 axes structurant : la création de 40 000 emplois pour les personnes handicapées à horizon 2022 portant ainsi le secteur à 80 000 emplois ; l’évolution du modèle des entreprises adaptées associant une perspective inclusive renforcée et une performance économique accrue ; le lancement d’expérimentations visant à moyen terme à consolider la mission des entreprises adaptées vers l’emploi ordinaire ; l’effort budgétaire du gouvernement qui porte les aides publiques à 500 millions d’euros par an d’ici à 2022. Selon l'Unea, le secteur perçoit actuellement 379 millions d'euros annuels et embauche 35 000 personnes.

Photo : © cameravit - stock.adobe.com

// A LA UNE

Mise en ligne 16/11/2018

Semaine pour l’emploi 2018

Mise en ligne 15/11/2018

« Simplifier » les MDPH

Mise en ligne 14/11/2018

Taxi : protocole d’accord

// Tous les emplois

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 16/11/2018

Semaine pour l’emploi 2018

Mise en ligne 22/09/2018

Chômage : cause de mauvaise santé

Mise en ligne 09/11/2018

AAH : hausse en demi-teinte

Mise en ligne 04/11/2018

Deux navigateurs handicapés

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact