Actualités

La « Sécu » renoue avec les déficits

Mise en ligne 01/10/2019 Actualités Santé Chiffres

Le projet de budget prévoit enfin la réindexation des pensions des retraités et invalides. AAH en hausse. Branche AT toujours en excédent !

« Sécu » en déficit
La Sécurité sociale renoue avec les déficits, après la parenthèse de la fin 2018 où le gouvernement se félicitait d’un excédent de 700 millions d’euros. Les mesures mises en place pour répondre au mouvement des Gilets-jaunes sont passées par là. La petite forme économique et la faible inflation aussi… 

La branche AT toujours en excédent
Le gouvernement prévoit le solde suivant selon les différentes branches : - 3 milliards pour la Maladie, -2,7 pour la Vieillesse, + 700 millions pour la famille. Le fonds de solidarité vieillesse pèse pour 1,4 milliard de déficit. La branche AT/MP poursuit son excédent à + 1,4 milliard d’euros !

Réindexation des pensions
D’après le projet présenté par le gouvernement, les retraités bénéficieront à nouveau de l’indexation de leurs pension de base à hauteur de l’inflation. Dès lors que leurs retraites brutes globales n’excèdent pas 2 000 € par mois. La revalorisation des pensions de base interviendra dès janvier 2020 sur le niveau d’inflation.

Pensions d’invalidité aussi
En bénéficient aussi, mécaniquement, les titulaires de petites pensions d’invalidité et les mécanismes de soutien aux petites retraites (minima de pension notamment).

AAH
L’allocation adulte handicapé (AAH) et le minimum vieillesse (Aspa) feront l’objet d’une revalorisation exceptionnelle, respectivement au 1er novembre 2019 et au 1er janvier 2020. Ces revalorisations porteront leur montant à plus de 900 € pour une personne seule, soit 100 € de plus par mois qu’en 2017,

Allocation supplémentaire d’invalidité
L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI), minimum social pour les pensionnés d’invalidité disposant de faibles ressources, sera revalorisée de manière exceptionnelle au 1er avril 2020 pour garantir un niveau de revenu de 750 euros par mois, soit une augmentation de 27 euros à 45 euros par mois selon les situations.

Agriculteurs
Les pensions d’invalidité des chefs d’exploitation agricoles seront également relevées au 1er janvier 2020 pour atteindre au moins 319 euros par mois pour une invalidité partielle et 565 euros par mois pour invalidité totale. Ce qui représente un gain de 29 euros par mois dans le premier cas et de 200 euros dans le second.

Les autres prestations sociales bénéficieront toutes d’une revalorisation de 0,3 % comme en 2019.

Prime exceptionnelle
Le gouvernement souhaite reconduire la prime exceptionnelle annoncée en décembre 2018, conditionnée à la mise en place d’un accord d’intéressement.

PLuton
© Richard Villalon  - stock.adobe.com

// A LA UNE

Mise en ligne 17/10/2019

Alstom : la Fnath saisit la CEDH

Mise en ligne 15/10/2019

Lubrizol : l’Etat est dans le déni

Recherche

Formulaire de contact