Emploi

Une table ronde pour dynamiser les accords

Mise en ligne 19/02/2016 Emploi Handicap

Le 4 février, Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et Ségolène Neuville, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, ont réuni pour la première fois au ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, les partenaires sociaux, les associations de personnes handicapées et les partenaires institutionnels.

L’objectif de cette table ronde était de faire le bilan des accords d’entreprises sur l’emploi des travailleurs handicapés et d’étudier les mesures à prendre pour dynamiser l’emploi. En arrière-plan de cette table ronde, le souhait du Président de la République de tripler les accords d’entreprise d’ici 3 ans.

Bilan des accords

Un bilan des accords d’entreprises a été présenté. Seulement 11% des établissements assujettis à l’obligation d’emploi (donc ayant un effectif de plus de 20 salariés) sont couverts par un accord, alors qu’ils représentent 24% de l’emploi salarié direct de travailleurs handicapés.

Les entreprises ayant signé en accord sont principalement en Ile de France, région où se retrouvent concentrés les sièges sociaux des entreprises : cette région concentre ainsi 64% des accords. Ce sont principalement les entreprises de plus de 500 salariés qui signent de tels accords. Les trois principaux secteurs d’activité couverts sont l’industrie manufacturière, les activités financières et d’assurances, ainsi que les activités scientifiques et techniques.

Une majorité des accords (63%) est renouvelée. A l’issue de l’accord, le taux d’emploi direct des travailleurs handicapés est de 4.37%, ce qui signifie qu’il augmente de 0,75 points entre l’année précédant l’accord et la dernière année de l’application de l’accord.

Propositions

Afin de développer ces accords, ce qui ne sera pas sans conséquence sur les finances de l’Agefiph, plusieurs leviers ont été identifiés afin d’inciter les entreprises à s’engager dans la démarche de négociation, d’outiller et d’accompagner les PME et les entreprises de taille intermédiaire, de sensibiliser et former des acteurs de l’entreprise (salariés, DRH...) et de simplifier les procédures d’agrément des accords.

Les grands axes n’ont pas soulevé d’opposition de la part des différents participants. Pour autant, aucun calendrier de mise en place n’a été véritablement annoncé et une feuille de route plus détaillée est annoncée pour les prochains jours.

 


 
 
 

// A LA UNE

Mise en ligne 16/10/2017

Pictogramme « Femmes enceintes »

// Tous les emplois

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 12/09/2017

Forte mobilisation

Mise en ligne 04/09/2017

Prix de l’emploi pour tous

Mise en ligne 28/08/2017

Test pour les chômeurs malentendants

Mise en ligne 10/10/2017

Plainte contre le glyphosate

Mise en ligne 09/10/2017

Handicap et pauvreté

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact