Actualités

Une lanceuse d'alertes enfin relaxée

Mise en ligne 26/11/2017 Actualités

« Le procès de Céline Boussié devient celui de la maltraitance des enfants handicapés », titre notre confrère Le Monde sur cette affaire qui avait vu cette ancienne salariée de l’institut médico-éducatif (IME) Moussaron de Condom (Gers) poursuivie pour diffamation après y avoir dénoncé les conditions d’accueil des enfants handicapés. L’agence régionale de la santé (ARS) avait diligenté une enquête et constaté de « graves dysfonctionnement ». Céline Boussié avait témoigné sur Europe 1 et LCI, en 2015. Le tribunal de Toulouse a relaxé cette femme le 21 novembre dernier, ainsi que Wendy Bouchard, journaliste à Europe 1. « C'est un signal fort que la justice de Toulouse a envoyé aujourd'hui », a déclaré sur France 3 celle qui a été licenciée et n’a pas retrouvé d’emploi, « parce que c'est une des premières fois qu'un lanceur ou une lanceuse d'alerte est relaxé et ça veut dire qu'enfin, on peut parler et il faut parler ».

Photo: crédit © Kletr -Fotolia.com

// A LA UNE

Mise en ligne 18/05/2018

Colloque Emploi du 28 mai 2018

// Toutes les actualités

Accédez à tous les articles

// Articles associés

Mise en ligne 08/05/2018

Mauvais « Elan » pour le logement

Mise en ligne 06/05/2018

Cri d’alarme

// Newsletter

S'inscrire à la newsletter

Recherche

Formulaire de contact