Actualités

Jean Castex précise les mesure d’assouplissement du confinement

Mise en ligne 26/11/2020 Actualités Santé Santé et travail

« La situation épidémique s’améliore, mais les chiffres restent fragiles », a d’emblée rappelé le Premier ministre qui a tenu une conférence de presse ce jeudi 26 novembre 2020 pour détailler les mesures annoncées par le président de la République, le 24 novembre dernier.

Premier ministre
Jean Castex a rappelé les 3 phases qui nous attendent, pourvu que la situation épidémique continue de s’améliorer. Il s’agit donc, non pas d’un déconfinement, mais d’un du confinement actuel jusqu’au 20 janvier 2021 prochain.

Conférence de presse
Le 28 novembre, rouvriront tous les commerces, dans le respect d’un protocole sanitaire renforcé. Sont exclues de ces mesures les bars et restaurants dont l’ouverture serait plutôt repoussée après le 20 janvier prochain. Le télétravail doit rester la règle jusqu’au 20 janvier et doit rester le plus massif possible. Les services à domicile peuvent reprendre également le 28 novembre.

Assouplissement du confinement
Le 28 novembre, les sorties quotidiennes pourront aller jusqu’à 20 km de son domicile et durant 3 heures, au lieu de 1 km et 1 heure. Les visites aux familles et amis restent interdites. De même que les pratiques sportives collectives. La chasse, la pêche, la voile, le tennis sont autorisés… Les attestations seront maintenues. A partir du 15 décembre, si tout va bien, le confinement sera remplacé par un couvre-feu de 21h à 7h00 du matin (avec attestation).

Fêtes
Les Français pourront profiter des fêtes de fin d’année. Un appel à la raison est fait par le gouvernement qui publiera des « indications » dans la semaine du 1er décembre prochain. Si les stations de ski seront bien ouvertes, les remontées mécaniques et les équipements collectifs resteront fermés. Sur les établissements thermaux, le gouvernement parle de l’ouverture de concertations. Une réponse sera donnée à l’échéance du 15 décembre concernant leur éventuelle réouverture.

Situation épidémique fragile
En effet, en cas de relâchement, la situation pourrait se dégrader à nouveau. Les cinq semaines seront décisives, ont souligné le Premier ministre et le ministre de la Santé, Olivier Véran. Le sujet du handicap n’a pas été abordé durant cette conférence, mais rappelons que les personnes en situation de handicap ont vu, par exemple, leurs conditions de dans le strict respect des gestes barrières : elles peuvent sortir, plus souvent, plus longtemps (plus d’une heure) et aller plus loin de chez vous (plus d’un km).

Jean Castex
Le gouvernement annonce un renforcement de ses dispositifs économiques notamment en faveur des entreprises qui ne peuvent ouvrir. Mais, également, en faveur des salariés précaires et des jeunes. 70 000 jeunes pourraient bénéficier de 900 euros par mois durant 4 mois.

Stratégie
Enfin, il présentera, la semaine prochaine, sa nouvelle stratégie Tester isoler protéger soigner, ainsi que la stratégie vaccinale à venir. Le ministre de la Santé a précisé que la Haute autorité de santé a été saisie pour déterminer quels sont les publics prioritaires. Le conseil consultatif national d’éthique a aussi été saisi. « Il nous faudra disposer d’un vaccin sûr et efficace », a-t-il ajouté. On ne sait pas à ce stade pour combien de temps ces vaccins nous protégeront. Tant que ce sera le cas, la vaccination ira de pair avec les gestes barrieres.


D.R.

// A LA UNE

Mise en ligne 21/02/2023

Rendre visible l'invisible

Recherche

Formulaire de contact